FORME

Zoom sur l’arthrose : Causes, Symptômes et Traitements

14 (1)

L’arthrose, communément appelée usure des articulations, est un problème de santé répandu qui peut toucher des individus de tous âges. Elle se caractérise par la dégradation progressive du cartilage qui recouvre les articulations, provoquant douleur, raideur et une réduction de la mobilité. Vivre avec l’arthrose peut rendre les tâches quotidiennes difficiles et altérer la qualité de vie. C’est la maladie la plus répandue au sein de la population :  elle touche plus de 10 millions de français.

L’arthrose à quel âge ?


L’incidence de l’arthrose augmente avec l’âge, et le quotidien des personnes qui en souffrent se trouve fortement altéré. Elle se retrouve souvent liée à des baisses de moral importantes, de la fatigue, et un impact sur la vie professionnelle, la vie de couple et l’image de soi.

ARTHÉLIO

36,90 €

Notre complément alimentaire met à disposition une toute nouvelle formule augmentée à base de probiotiques + prébiotiques pour :

  Diminution des douleurs de l’arthrose et amélioration du fonctionnement au quotidien
  Diminution de la fréquence, durée et intensité des crises d’arthrose*

  Diminution de la consommation d’antalgiques et de AINS*
  Améliore la qualité de votre sommeil pendant vos crises*

Arthélio® permet le retour de la mobilité et améliore les gestes quotidiens.

Comment savoir si on a de l’arthrose ?


L’arthrose est souvent qualifiée de « maladie silencieuse » car elle peut se développer pendant des années sans symptômes notables. Toutefois, lorsque les signes apparaissent, ils sont assez caractéristiques. La douleur est le premier et principal indicateur : elle survient généralement lors de l’utilisation de l’articulation touchée et tend à s’atténuer au repos. Cette douleur peut s’aggraver avec le temps et devenir plus constante. La raideur articulaire, surtout ressentie au réveil ou après une période d’inactivité, est un autre signe courant. Les articulations peuvent également présenter un gonflement, une diminution de la mobilité ou même un craquement lors de leurs mouvements. Dans certains cas, des déformations articulaires peuvent apparaître. Si vous ressentez l’un ou plusieurs de ces symptômes, il est essentiel de consulter un médecin ou un rhumatologue pour un diagnostic précis, car d’autres affections peuvent présenter des symptômes similaires.

Les différentes formes d’arthrose et leurs spécificités

La flore vaginale se compose d’une population de microorganismes vivant naturellement dans le vagin. Elle contient principalement des bactéries bénéfiques qui maintiennent un environnement sain grâce à un pH vaginal équilibré.

L’arthrose est une affection dégénérative qui peut toucher différentes articulations du corps :

Arthrose cervicale : Affecte les vertèbres du cou, provoquant douleurs et raideur.

Arthrose du genou : Se manifeste par des douleurs et un gonflement, souvent due à une sollicitation excessive ou des traumatismes antérieurs.

Arthrose de la main : Affecte les doigts et la base du pouce, entravant la capacité à saisir.

Arthrose lombaire : Concerne la région basse de la colonne vertébrale, engendrant des douleurs au bas du dos.

Arthrose du pied : Peut se manifester dans différentes parties du pied, notamment au niveau du gros orteil et de la cheville.

Chacune de ces formes d’arthrose présente des défis uniques en matière de diagnostic, de traitement et de gestion.

Prévention de l’arthrose :

La prévention de l’arthrose repose principalement sur des mesures visant à protéger les articulations et à maintenir une bonne santé générale. Il est recommandé de maintenir un poids corporel sain pour réduire la pression sur les articulations portantes, comme les genoux et les hanches. L’exercice régulier, en particulier des activités à faible impact comme la natation ou le vélo, renforce les muscles autour des articulations, offrant ainsi une meilleure protection. Éviter les mouvements répétitifs et les postures prolongées peut également aider à prévenir l’usure articulaire. De plus, il est essentiel de traiter rapidement et correctement les blessures articulaires pour éviter des complications futures.

Diagnostic de l’arthrose :

Le diagnostic de l’arthrose commence généralement par un examen clinique au cours duquel le médecin évalue les symptômes, la mobilité et la présence de douleurs dans les articulations concernées. Des tests d’imagerie, comme la radiographie, peuvent être utilisés pour visualiser les changements articulaires typiques de l’arthrose, tels que le rétrécissement de l’espace articulaire ou la formation d’ostéophytes. Dans certains cas, une IRM peut être nécessaire pour obtenir une image plus détaillée des articulations et des tissus mous environnants. Des analyses de sang ou de liquide articulaire peuvent également être effectuées pour exclure d’autres affections.

Différence entre arthrose et arthrite :


La flore vaginale est principalement dominée par une espèce de bactéries appelées Lactobacilles, en particulier le Lactobacillus crispatus, le Lactobacillus jensenii, le Lactobacillus iners et le Lactobacillus gasseri. Ces microorganismes produisent tous de l’acide lactique. Ce dernier a pour effet de créer un environnement légèrement acide dans le vagin, empêchant ainsi la croissance excessive d’agents pathogènes.

Pourquoi on a de l’arthrose ?


Les facteurs de risque sont l’âge, le surpoids ou le port de charges lourdes, certaines maladies métaboliques et maladies des articulations, ou encore l’hérédité (surtout pour l’arthrose des mains). Les mécanismes pathologiques de ces différentes formes d’arthrose sont bien distincts.

Elle est liée à une dégradation et une inflammation des cartilages qui conduit à des douleurs locales et peut aller jusqu’à la limitation, voire la perte, de la fonction articulaire.

L’arthrose siège surtout au niveau de la colonne vertébrale, des mains, des genoux et des hanches. Ces deux dernières formes étant les plus handicapantes.

Quel traitement contre l’arthrose ?


Les déformations liées à l’arthrose sont irréversibles et douloureuses ce qui en fait une priorité pour la recherche de traitements plus efficaces que ceux utilisés actuellement à base de glucosamine, chondroïtines, curcumine ou insaponifiables de soja et d’avocat.

Les autres thérapies utilisées sont pharmacologiques ou non : antalgiques, anti-inflammatoires, infiltrations de corticoïdes… ou encore hypnose thérapeutique, thérapies cognitivo-comportementales, thermalisme.

La prise d’antalgiques et d’anti-inflammatoires sont des solutions à très court terme puisqu’elles comportent des effets indésirables (toxicité hépatique, effets gastro-intestinaux, risques cardiovasculaires augmentés de 30% avec les anti-inflammatoires…).

Soulager les douleurs liées l’arthrose avec Arthélio


Après avoir essayé tous les traitements possibles sans soulagement ni changement notable, et si Arthélio était la solution ?

Arthélio propose un mécanisme d’action UNIQUE basée sur un mécanisme d’action VÉRIFIÉ Arthélio ne comporte AUCUN effet indésirable, et il n’y a AUCUNE contre-indication à son utilisation.

Arthélio est une innovation thérapeutique qui permet de freiner la destruction des cartilages dans l’arthrose. Grâce au blocage du passage des toxines au niveau de l’intestin qui inflamment et dégradent le cartilage, vous retrouverez confort articulaire et verrez une diminution rapide des crises, de leur durée et de leur fréquence.

Une enquête d’usage a démontré que, grâce à Arthélio, les crises d’arthrose étaient :

  • Moins longues
  • Moins fréquentes
  • Moins douloureuses

Avec une augmentation de 54% du nombre de patients n’étant plus gênés dans leurs activités quotidiennes et une baisse de 72% de la consommation d’antalgiques et d’anti-inflammatoires.

La posologie est simple : une gélule par jour pendant la durée la plus longue possible.

Mécanisme d’action d’Arthélio


Arthélio est composé d’un lysat total de Bifidobacterium Longum. Ce lysat contient les bactéries B. Longum inactivées ainsi que leurs composantes. Parmi ces composantes, se trouve un complexe macromoléculaire qui bloque les récepteurs aux Lipopolysaccharides (LPS) des bactéries. Ainsi, au niveau des entérocytes (cellules de l’intestin), les bactéries responsables de l’inflammation sont bloquées par ce complexe macromoléculaire et ne peuvent plus entrer dans la circulation sanguine.

Si ce blocage n’a pas lieu, les LPS, qui représentent près de 80% de la paroi cellulaire des bacilles Gram négatif, sont transportés dans le sang jusqu’aux cellules du système inflammatoire qui libèrent des cytokines pro-inflammatoires et activent une cascade inflammatoire.

Le blocage des LPS bactériens induit par Arthélio au niveau de la paroi intestinale diminue ainsi la perméabilité intestinale aux toxines bactériennes et va permettre de réduire à terme l’inflammation et la dégradation du cartilage articulaire. Arthélio contient aussi de la Vitamine C, ou acide ascorbique, qui est indispensable à la synthèse du collagène. Arthélio est aujourd’hui la seule alternative aux produits déjà existants et connus du grand public qui n’ont pas toujours les effets attendus sur les douleurs articulaires et l’arthrose.

Arthélio 90 gélules – 3 mois de cure

Une innovation microbiotique pour réduire la gêne articulaire !

6490 médecins en parlent !

  • 2. Prasad et al, 2004. Beck et al, 1997. Prasad’s review 2008. Fraker et al, 2004.

(HAS https://has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2018-09/aflar_contribution_patient.pdf )

Leave your thought here

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Shopping cart0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats
0